top of page

BORDEBRUME

 

" Au sud-ouest du royaume Franc se trouve une région sans nuit ni soleil.

Constamment enveloppée d'un épais brouillard d'une inquiétante pureté, ses habitants ont appris à y naviguer et y ont bâti des monuments à la gloire de l'Enfant Dragon. "

La Garonne, le fleuve traversant Bordeaux, coupe la ville en deux rives. Malgré tout, reliée par ses ponts, la ville ne fait qu'un. À l'image de ma ville, j'érige des ponts entre mes passions de la photographie et du jeu vidéo. Ces ponts sont la création d'un lore et son exploration.

À l'aube, il arrive parfois qu'une épaisse brume recouvre les quais, transformant le charme de la ville en une cité de mystères. Et si Bordeaux se nomme ainsi, car elle se situe au bord des eaux, alors que se serait-il passé si ce lieu avait été de tout temps recouvert par cette brume ?

C'est cette réflexion qui a marqué un tournant dans ma carrière de photographe, cette volonté de créer des liens cohérents entre mes passions pour affirmer mon identité.

Bordebrume fait écho au jeu vidéo Skyrim (Bordeciel en français). Chaque titre de mes photos est une référence à un lieu emblématique du jeu. Situé dans un univers médiéval fantastique inspiré de la mythologie nordique, son lore est propice à la stimulation de notre imagination, il nous appelle à voyager dans ses paysages tantôt fabuleux, tantôt mystérieux afin que l'on puisse y écrire notre propre légende.

Dans Bordebrume tout est fait pour vous faire perdre vos repères. Les cadrages sont lointains, la ville paraît inaccessible. Elle est toujours au milieu de l'image, prise au piège entre la brume et le ciel, sans début ni fin. La brume et le ciel sont d'ailleurs d'un blanc pur, très pur, trop pur, comme si ça cachait quelque chose. Et à l'instar de la ville submergée par la brume, mes photos ont pour but de vous submerger de questionsOù est le début ? Où est la fin ? À quelle distance sont les choses ? Y a-t-il un sol Y a-t-il un ciel ? Où est le soleil ? Est-ce qu'il y fait nuit ? Où sont les habitants ? Que font-ils ? D'où part ce bateau et où va-t-il ? Comment une société a-t-elle pu se former dans ce lieu ? Et d'ailleurs, sont-ils humains ?...

Toutes ces questions que vous vous posez, que vous me poserez, je me ferai un plaisir de ne jamais y répondre.

bottom of page